Google est en guerre avec les convertisseurs mp3 de vidéos YouTube

Google en guerre contre les convertisseurs mp3

YouTube est la première plateforme de partage de vidéos sur Internet, un succès qui s’accompagne de challenges, comme la foison d’extensions de navigateurs et de convertisseur mp3 en ligne qui permettent de télécharger une vidéo hébergée sur YouTube directement au format MP3.

 Plusieurs convertisseurs mp3 en ligne sont menacés de poursuites

Sous la pression des poids lourds de l’industrie musicale, préoccupés par ce piratage de leurs œuvres, Google est parti en guerre contre ces services grâce auxquels les internautes aspirent gratuitement et en quelques secondes la piste audio d’une vidéo YouTube, simplement au moyen de son URL.

La firme américaine a ainsi mis en demeure Youtube-mp3.org, Dirpy, Clipconverter… Par crainte d’un procès, certains des convertisseurs mp3 concernés se sont exécutés et ont bloqué cette fonctionnalité sur leur interface ; mais si la conversion en ligne n’est plus disponible, les éditeurs des sites n’ont pas retiré l’extension pour navigateur.

Par ailleurs, pour les utilisateurs désireux d’effectuer une telle opération, les autres sites ne manquent pas sur le Web. Il suffit de taper « convertisseur mp3 » sur le moteur de recherche lui-même pour voir s’afficher des pages de propositions.

 Le combat de Google sera de longue haleine

La démarche de Google est certainement louable, pour montrer sa bonne foi et sa volonté de sécuriser les contenus hébergés sur YouTube aux ayants droit. Toutefois, la lutte s’annonce rude.

D’une part, il lui faudrait l’accès à ses contenus aux serveurs de l’intégralité des convertisseurs… à condition de pouvoir tous les recenser, alors qu’ils se comptent par millions (68 millions pour les seuls mots-clés « Youtube converter ».

Par ailleurs, le propriétaire du site Youtube-mp3.org, qui maintient ses activités malgré les menaces, estime à 200 millions le nombre de particuliers recourant quotidiennement à son service, et qui sont potentiellement en infraction avec le CGU de Google. Pour aller au bout de son idée, Google devrait donc intenter une action en justice contre chacun d’entre eux.